Pétition pour la Réhabilitation de l’Image du Bénin

PETITION CITOYENNE Mouvement Ad’ hoc pour la Réhabilitation de l’Image du Bénin (MARIB)

Le vendredi 08 mai 2015 a été tenue au CODIAM de Cotonou, une conférence publique pour dénoncer les malversations observées dans la conduite du Programme d’alimentation en eau et assainissement financé par les Pays-Bas.
Cette conférence de presse a permis de déplorer cette situation de malgouvernance qui a amené les Pays-Bas à suspendre leur coopération avec le Bénin.
Pour réhabiliter l’image de notre pays dans cette crise diplomatique, il a été créé à l’occasion, le Mouvement Ad’ hoc pour la Réhabilitation de l’Image du Bénin (MARIB).
Le MARIB lance la présente pétition pour dire NON à la Malgouvernance et OUI aux Sanctions.
Le Peuple béninois, bénéficiaire des projets et donc de l’Aide publique au développement des Pays-Bas, dénonce fermement ces actes crapuleux qui le plongent davantage dans la pauvreté et dans la misère, réduisant ainsi les chances d’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), très chers à la communauté internationale et donc au Pays-Bas, partenaire privilégié des financements du développement communautaire au Bénin.

En conséquence, Nous :

1) apportons le soutien du peuple béninois au Gouvernement Néerlandais dans son exigence de bonne gestion des ressources mises à la disposition de notre pays pour son développement ;

2) exigeons que l’Etat béninois assume la responsabilité qui est la sienne en démettant sans délai de l’exercice de leurs fonctions tous les Ministres (notamment ceux en charge de l’Eau, des Finances et du Développement) et tous les hauts fonctionnaires en charge de l’un quelconque des volets du programme ;

3) exigeons la saisine des autorités compétentes, administratives et judiciaires aux fins d’enquêtes et, si nécessaire, de poursuites pour que plus jamais cela ne se reproduise ;

4) exigeons la déchéance des ministres ci-dessus cités de leur titre de députés en attendant que toute la lumière soit faite sur ce scandale scabreux.

Les forces sociales membres du MARIB réunies ce jour, vendredi 08 mai 2015, réaffirment leur détermination à œuvrer pour la mise en œuvre des conditionnalités devant favoriser la reprise sans faille de la coopération entre le Bénin et les Pays-Bas.

Notre engagement ce jour reste déterminant autour des préalables pour lesquels le leadership politique doit contribuer à leur satisfaction.

Des actions de plaidoyer et de pressions seront initiées pour que :

1) les responsabilités politiques pour les actions de malversations soient impérativement assumées ;

2) un audit d’investigation sur les faits graves révélés soit réalisé ;

3) les responsabilités légales à tous les niveaux soient situées et que des mesures appropriées, y inclus juridiques soient prises ;

4) des mesures en vue d’éviter que de telles situations ne se reproduisent soient prises.

En tout état de cause, le Peuple béninois exige que les fonds des contribuables néerlandais atteignent effectivement les objectifs de réduction de la pauvreté et ne saurait tolérer que ses droits économiques et sociaux soient violés et le développement communautaire remis en cause.

Nous souhaitons vivement que l’image du Bénin soit restaurée dans cette affaire.

Fait à Cotonou, le 08 mai 2015
Ont signé :

Pour signer aussi : http://www.maribenin.com/petition.php

Dans la même rubrique

  Conseil des ministres du mercredi 22 juin 2016

  @229people et #wasexo : l’émergence d’une twittosphère béninoise

  RÉSULTATS DE L’ÉLECTION DES MEMBRES DES CONSEILS COMMUNAUX OU MUNICIPAUX DE JUIN 2015 EN RÉPUBLIQUE DU BENIN

  BENIN : NOUVEAU GOUVERNEMENT DU DR BONI YAYI du 18 Juin 2015

  Election du Bureau de la 7ème législature au Bénin

0 | 5 | 10